• coucou c'est moi 4cv sauv bisous

    • Cc tu es revenu sur Sky ?????

  • bonjour c'est la panne J/A

  • BONNE SOIREE

  • MERCI DE TA VISITE BIZZZZZZZZ

  • Francisca Cotillas, disparue à Saint-Paulet-de-Caisson est toujours introuvable
    ALISSANDRE ALLEMAND
    11/02/2014, 17 h 45 | Mis à jour le 11/02/2014, 18 h 09
    Réagir

    Francisca Cotillas mesure 1,70 m, de forte corpulence. Elle portait un blouson violet lors de sa disparition. (© D. R.)
    Francisca Cotillas, une mère de famille âgée de 53 ans, a disparu de son domicile de Saint-Paulet-de-Caisson, depuis samedi dernier. Aujourd'hui encore, elle reste introuvable.
    "Les recherches se poursuivent", assure le lieutenant-colonel David Flotat, commandant de la compagnie de gendarmerie de Bagnols-sur-Cèze. "Mais pour l’heure elles demeurent infructueuses". Samedi, lorsqu’il rentre d’un après-midi entre amis, passé à jouer aux boules à Pont-Saint-Esprit, Émile Fromentin a la mauvaise surprise de trouver sa maison, située à Saint-Paulet-de-Caisson, vide. Sa femme, Francisca 53 ans et mère de leurs trois enfants, n’est pas là.
    Elle s'était rendue au marché hebdomadaire de Pont-Saint-Esprit avec des amis, le matin
    Un événement tout à fait inhabituel. Pire, elle semble être partie en laissant tout sur place, téléphone mobile et papiers d’identité. Face à ce constat, son époux a aussitôt contacté les forces de l’ordre, craignant le pire, Franscisca ayant déjà réchappé à des tentatives de suicide. Très vite, les militaires de la communauté de brigades Pont-Cornillon, rejoints par le Psig (Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) et Hugo, le saint-huber, fin limier de la brigade cynophile du Gard, ont battu campagne sans relâche afin de tenter de retrouver la mère de famille de 53 ans. Sans succès.
    Des proches l'ont trouvée joyeuse et en bonne forme
    Le chien a bien suivi la piste de la quinquagénaire, retraçant son périple de samedi. D’abord, le quartier de Saint-Paulet où elle réside, puis un petit chemin qui mène jusqu’à Pont-Saint-Esprit, où elle s’est rendue au marché samedi matin avec un groupe d’amis. Des proches qui ont déclaré l’avoir trouvé joyeuse et en bonne forme.
    Le chien gendarme se dirige vers les berges du Rhône
    Le chien de recherche a tourné plusieurs fois en ville avant de se diriger vers les berges du Rhône, et de repartir vers le centre. Pourtant, malgré le flair aiguisé d’Hugo, toujours pas de trace physique de la quinquagénaire.
    Un hélicoptère a survolé la zone
    Dimanche matin, le lieutenant-colonel Flotat a dépêché un hélicoptère de gendarmerie afin de survoler la zone, mais aussi le Rhône, la Cèze et l’Ardèche. À terre, les gendarmes de Pont et du Psig ont poursuivi les fouilles. En vain.
    Lundi, les militaires ont questionné proches et famille afin de déterminer les habitudes de la disparue, espérant trouver un indice qui les conduisent à elle. Aujourd'hui mardi, Francisca reste toujours introuvable.
    Avis de recherche
    Toute personne ayant aperçu ou possédant des renseignements susceptibles d'aider à retrouver Francisca Cotillas, est priée de contacter au plus vite, la brigade de gendarmerie de Pont-Saint-Esprit, Tél. : 04 66 39 10 01 ou le 17.
    Francisca Cotillas, disparue à Saint-Paulet-de-Caisson est toujours introuvable
    ALISSANDRE ALLEMAND
    11/02/2014, 17 h 45 | Mis à jour le 11/02/2014, 18 h 09
    Réagir

    Francisca Cotillas mesure 1,70 m, de forte corpulence. Elle portait un blouson violet lors de sa disparition. (© D. R.)
    Francisca Cotillas, une mère de famille âgée de 53 ans, a disparu de son domicile de Saint-Paulet-de-Caisson, depuis samedi dernier. Aujourd'hui encore, elle reste introuvable.
    "Les recherches se poursuivent", assure le lieutenant-colonel David Flotat, commandant de la compagnie de gendarmerie de Bagnols-sur-Cèze. "Mais pour l’heure elles demeurent infructueuses". Samedi, lorsqu’il rentre d’un après-midi entre amis, passé à jouer aux boules à Pont-Saint-Esprit, Émile Fromentin a la mauvaise surprise de trouver sa maison, située à Saint-Paulet-de-Caisson, vide. Sa femme, Francisca 53 ans et mère de leurs trois enfants, n’est pas là.
    Elle s'était rendue au marché hebdomadaire de Pont-Saint-Esprit avec des amis, le matin
    Un événement tout à fait inhabituel. Pire, elle semble être partie en laissant tout sur place, téléphone mobile et papiers d’identité. Face à ce constat, son époux a aussitôt contacté les forces de l’ordre, craignant le pire, Franscisca ayant déjà réchappé à des tentatives de suicide. Très vite, les militaires de la communauté de brigades Pont-Cornillon, rejoints par le Psig (Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) et Hugo, le saint-huber, fin limier de la brigade cynophile du Gard, ont battu campagne sans relâche afin de tenter de retrouver la mère de famille de 53 ans. Sans succès.
    Des proches l'ont trouvée joyeuse et en bonne forme
    Le chien a bien suivi la piste de la quinquagénaire, retraçant son périple de samedi. D’abord, le quartier de Saint-Paulet où elle réside, puis un petit chemin qui mène jusqu’à Pont-Saint-Esprit, où elle s’est rendue au marché samedi matin avec un groupe d’amis. Des proches qui ont déclaré l’avoir trouvé joyeuse et en bonne forme.
    Le chien gendarme se dirige vers les berges du Rhône
    Le chien de recherche a tourné plusieurs fois en ville avant de se diriger vers les berges du Rhône, et de repartir vers le centre. Pourtant, malgré le flair aiguisé d’Hugo, toujours pas de trace physique de la quinquagénaire.
    Un hélicoptère a survolé la zone
    Dimanche matin, le lieutenant-colonel Flotat a dépêché un hélicoptère de gendarmerie afin de survoler la zone, mais aussi le Rhône, la Cèze et l’Ardèche. À terre, les gendarmes de Pont et du Psig ont poursuivi les fouilles. En vain.
    Lundi, les militaires ont questionné proches et famille afin de déterminer les habitudes de la disparue, espérant trouver un indice qui les conduisent à elle. Aujourd'hui mardi, Francisca reste toujours introuvable.
    Avis de recherche
    Toute personne ayant aperçu ou possédant des renseignements susceptibles d'aider à retrouver Francisca Cotillas, est priée de contacter au plus vite, la brigade de gendarmerie de Pont-Saint-Esprit, Tél. : 04 66 39 10 01 ou le 17.